Mon p'tit répertoire de recettes

BRIOCHES (POGNES) PRALINES ROSES

Depuis que j’ai mon robot Kitchenaid tout rose pétard, j’expérimente les recettes de mon super livre tout rose (lui aussi) intitulé « Pâtisserie « … parce que faire (enfin contempler le robot faire) une pâte pour brioche ou une pâte feuilletée devient quasiment un jeu d’enfant !!

 Je vous propose aujourd’hui une recette sucrée, qui est un peu longue à faire (environ 3h30 mais en fait il y a beaucoup de temps de pousse donc on peut faire une autre activité) … mais quel plaisir de réaliser soi-même ces petites brioches dévorées à 16 heures puis au petit déjeuner. 

 

BRIOCHES (POGNES) PRALINES ROSES dans viennoiserie img_9848-300x225

Etape 1. Pâte à brioche

250 g de farine de type 45

30 g de sucre

1 c à s de sel

10 g de levure fraîche

3 oeufs (150 g)

165 g de beurre à température ambiante

 

Mettre la farine, le sucre, le sel et la levure dans le bol du batteur. (la levure ne doit pas être au contact du sucre et du sel).

Ajouter les oeufs et pétrir la pâte pendant 2 à 3 minutes à vitesse lente. Quand vous obtenez une pâte dense, ajouter le beurre bien mou ; augmenter la vitesse et mélanger pendant 5 à 10 minutes. La pâte doit devenir bien élastique et se décoller des bords de la cuve. Vous devez également pouvoir prendre la pâte à la main (si ce n’est pas le cas, rajouter un peu de farine).

Laisser la pousser pendant 1 heure à température ambiante couverte d’un torchon.

Placer la pâte sur le plan de travail fariné et lui donner la forme d’un boudin ; mettre la pâte au réfrigérateur pendant 2 heures au moins pour qu’elle durcisse (maintenant, j’ai un doute : je ne pense pas avoir effectué ce temps de repos !!)

 

Etape 2. L’intérieur de la brioche

80 g de pralines roses grossièrement concassées+ 20 g finition

100 g de farine pour plan de travail

 

A l’aide d’un casse-noix, concasser les pralines.
Fariner le plan de travail et disposer la pâte ; bien l’aplatir à la main (elle doit toujours avoir une forme ovale).

Saupoudrez-la de pralines concassées (les disposer au centre de préférence).

Replier la pâte sur elle-même pour y enfermer les pralines et faire de la pâte une boule pour que les pralines se répartissent bien. Séparer la pâte en 16 petits morceaux (ou 8 si vous voulez des grosses brioches).

Travailler les boules une par une sur le plan de travail légèrement fariné : aplatir chaque pâte de la paume de la main et la faire tourner sur le plan de travail à l’aide de votre main (bon, rassurez-vous, cette étape est toujours aussi obscure pour moi … et pourtant j’ai la version illustrée !!)  vous devez au final avoir des pâtes bien lisses, ayant la forme d’une boule bien ronde.

Poser les boules sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ; laisser pousser au minimum 2H30 à température ambiante en ayant recouvert la plaque de film alimentaire.

 

Etape 3. avant la cuisson

1 oeuf (dorure)

1 jaune d’oeuf (dorure)

quelques amande concassées (facultatif)

 

20 minutes avant la fin de la pousse, préchauffer votre four à 180°C. Battre l’oeuf et le jaune et badigeonner, avec un pinceau, chaque brioche d’une fine couche de dorure.

Pour la finition, vous pouvez soit disposer des amandes concassées, soit enfoncer une praline sur le dessus, soit les laisser comme telles.

Mettre au four les brioches pendant 15 minutes environ.

Laisser tiédir avant de vous jeter sur les brioches !

 

Source : Pâtisserie, l’ultime référence de C. Felder

9 février, 2013 à 9 h 06 min


Laisser un commentaire