Mon p'tit répertoire de recettes

SOUPE ÉPICÉE AU PHILADELPHIA

Il y a quelque temps, un peu sur un coup de tête je le reconnais, j’ai acheté des petits piments oiseau, tous mignons dans leur jolie petite barquette. Et comme je ne retrouvais plus la recette nécessitant cet ingrédient, je les ai tous mis au congélateur.

Et puis un soir, en faisant une soupe au curry à base de Philadelphia, j’ai eu envie de l’épicer un petit peu plus et d’y ajouter mes jolis petits piments exotiques. J’en sors un, enlève les graines, le coupe en petits morceaux, le rajoute à la soupe et, voyant la petite quantité, je décide d’en reprendre un pour lui faire subir le même sort.

Grave erreur ! Il faut toujours se méfier de plus petit que soi !!

Ces piments, malgré leur appellation ô combien innocente et enchanteresse sont en fait super méga extra forts. Celui qui a osé les nommer oiseau n’avait pas dû les goûter avant ! Moi, je les nommerais davantage piments assassins ou bien piments brûleurs de gosier !

Toutefois, malgré la présence fort prononcée de l’ingrédient dont je ne veux plus dire le nom menteur, la soupe était très bonne!

SOUPE ÉPICÉE AU PHILADELPHIA dans poulet img_9900-300x225

150 g de poulet

200 g de Philadelphia

750 ml de bouillon de poule

1 oignon nouveau

100 – 150 g de poivron rouge

2 c à s de fécule

1 c à s d’huile

2 c à c de curry

1 c à c de paprika

1 piment oiseau (ou 2 si vous êtes kamikazes … mais à ce moment-là, rajouter une brique de lait de coco)

 

Couper l’oignon et le poivron en petits dés.

Dans une casserole – wok, faire chauffer l’huile et faire cuire le poulet préalablement coupé en petits morceaux.

Ajouter les légumes et les faire sauter rapidement (2 à 3 minutes)

Mettre le curry (et le piment si vous y tenez tant !) ; assaisonner ; ajouter ensuite le bouillon et porter à ébullition.

Délayer la fécule dans 50 ml d’eau froide ; verser le tout dans la soupe. A feu doux, laisser fondre le Philadelphia et bien remuer. Ajouter le paprika et ajuster l’assaisonnement.


img_9897-300x225 philadelphia dans soupe

Source : Philadelphia (site)

25 février, 2013 à 7 h 48 min


Laisser un commentaire