Mon p'tit répertoire de recettes

PÂTE À PIZZA MAISON

Aujourd’hui, c’est dimanche ; je participe donc au Tour en Cuisine en réalisant une recette du blog Chez Ale. J’ai choisi de faire sa pâte à pizza maison.

PÂTE À PIZZA MAISON dans italien img_0473-e1366572905981-300x260

Pour 2 pâtes à pizza

300 g de farine

1 sachet de levure de boulangerie

30 g de beurre mou

180 ml d’eau tiède

1 c à c de sucre

1/2 c à c de sel

3 c à s de lait en poudre

 

Dans la cuve du robot, mettre la farine et la levure ; mélanger.

Ajouter le sel, le sucre, le lait et l’eau. Pétrir à l’aide du crochet pendant 2 minutes.

Dès formation d’une boule, intégrer le beurre et pétrir pendant 5 minutes minimum. La pâte doit être bien élastique et souple.

Mettre la pâte dans un saladier ou un bol et laisser poser pendant 1 heure dans un espace chaud (personnellement, le saladier est resté dans la véranda). Recouvrir avec un torchon. La pâte doit doubler de volume.

Former deux boules avec la pâte. La dégazer  et l’étaler avec un rouleau à pâtisserie sur un plan de travail légèrement fariné.

img_0474-300x225 italien dans quiche, tarte, pizza

Voilà une bonne pâte à pizza qui n’attend plus que sa garniture !!

Verdict. Je pensais vraiment que c’était compliqué de faire sa pâte maison, ce qui fait que j’en achetais toujours des toutes prêtes. Mais j’ai vraiment été conquise et par sa facilité d’exécution et par son goût. J’en referai c’est certain (la prochain fois, j’essaierai de congeler une pâte).

Allons maintenant voir ce que Lagrandepages a choisi comme recette !

28 avril, 2013 à 9 h 00 min | Commentaires (2) | Permalien


RISOTTO CHAMPIGNONS

Pour ma deuxième participation à Un tour en cuisine aujourd’hui, je devais choisir une recette chez Mariva … j’avais repéré son risotto mais ce n’était pas mon premier choix. J’ai en effet tenté de faire mon pain maison mais j’ai connu un échec retentissant (et pourtant, j’avais choisi la recette nommée « baguette inratable » !!).

J’ai donc choisi de me rabattre sur un plat que je maîtrisais assez bien (même si j’en fais rarement !!) et je n’ai pas eu tort car je me suis régalée.

RISOTTO CHAMPIGNONS dans italien img_0500-e1366892872416-283x300

300 g de riz rond

1 litre de bouillon de légumes

8 champignons de Paris

1 oignon

2 c à s d’huile d’olive

30 g de parmesan

copeaux de parmesan

 

Eplucher l’oignon et les champignons ; les découper en petits morceaux.

Faire chauffer l’eau en ajoutant le cube de bouillon.

Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive.

Quand il est translucide, ajouter le riz et le laisser nacrer pendant 3 minutes sur feu doux tout en remuant.

Ajouter progressivement le bouillon qui doit être bien absorbé. A chaque fois que vous intégrez du bouillon, bien remuer avec une cuillère en bois (j’ai tellement remué pendant 30 minutes que mon bras droit va faire pâlir d’envie Sylvester Stallone  !!)

Quand il n’y a plus de bouillon ajouter le parmesan. Remuer encore puis intégrer les champignons.

Parsemer de copeaux de parmesan avant de déguster.

 

Verdict. Ne vous fiez pas à l’horrible photo, ce risotto est très bon ! Et avec dec copeaux de parmesan par dessus, c’est un pur délice !

 

Allons maintenant voir ce que Zabelle a choisi (je pense que ça sera une recette sucrée !!)

28 avril, 2013 à 9 h 00 min | Commentaires (2) | Permalien


TIRAMISU

Le tiramisu est peut-être le dessert italien le plus connu (à part les glaces à l’italienne bien sûr) et qui est très souvent proposé dans les restaurants. Et à chaque fois, c’est plus fort que moi : même si je sais très bien que celui que le serveur va m’amener ne sera pas aussi bon que celui de ma grand-mère,  j’en commande un (d’ailleurs, hier soir, au resto, ça n’a pas raté !)

Voici donc la recette réalisée par ma grand-mère, qui fait le meilleur tiramisu au monde à mes yeux !!!

TIRAMISU dans dessert img_0230-300x225

Pour 6 personnes

250 g de mascarpone (marque Galbani)

3 oeufs bien bien frais

2 paquets de langue de chat

3 c à s de sucre en poudre

2 tasses de café fort (dosettes Tassimo pour ma part)

2 c à s de Marsala ou de Grand Marnier

copeaux de chocolat noir

 

Séparer les blancs d’oeufs des jaunes. Fouetter, à l’aide d’un batteur électrique, les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le mascarpone et bien mélanger.

Monter les blancs en neige (il faut qu’ils soient bien fermes) et les incorporer délicatement à la préparation.

Mélanger le café refroidi et l’alcool dans une assiette creuse ; tremper très rapidement les biscuits (1 à 2 secondes, pas plus !)

Disposer les biscuits trempés dans le fond d’un plat (carré de préférence) ; recouvrir avec la préparation ; ajouter 2 c à s de copeaux de chocolat noir.

Reproduire l’opération (biscuits / mélange mascarpone / copeaux de chocolat).

Finir par la préparation mascarpone ; recouvrir de copeaux de chocolat.

Placer au frigo pendant 4 heures (idéalement une nuit !)

 

17 avril, 2013 à 7 h 47 min | Commentaires (0) | Permalien


FOCACCIA (fougasse italienne)

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la focaccia, cette fougasse italienne que j’avais goûtée lors d’une semaine spéciale à Picard. J’en étais tombé folle amoureuse et je me voyais déjà en train de camper devant le Picard de mon quartier, exigeant un semi-remorque de focaccia.

Mais ça, c’était avant que je ne voie la recette sur le site C’est ma fournée, qui est une vraie mine. Aussitôt vue, aussitôt réalisée, sous l’oeil attentif de la nonna. Le verdict est sans appel : cette recette est meravigliosa et pour les amateurs d’huile d’olive que nous sommes, cette focaccia est devenue notre 8ème merveille du monde.

FOCACCIA (fougasse italienne) dans italien img_9794-300x225

500 g de farine type 45

20 g de levure de boulanger bien fraîche

8 g de sel

15 g d’huile d’olive

300 g d’eau

50 g d’eau (ou 30 g)

50 g d’huile d’olive (ou 30 g)

1 c à c de sel

romarin

1ère étape : on mélange les ingrédients puis on attend 10 minutes

Emietter la levure et la mélanger à l’eau tiède dans la cuve du robot.

Ajouter la farine puis les 15 g d’huile d’olive ainsi que le sel.

Bien pétrir, à vitesse lente, pendant au moins 5 minutes ; la pâte doit être souple.

Mettre la pâte en boule, l’huiler légèrement avec un pinceau puis la mettre dans un saladier. Couvrir et laisser reposer pendant 10 minutes.

2ème étape : on déménage la pâte et on attend 10 minutes

Déposer la pâte sur une feuille de papier sulfurisé posé sur une plaque et laisser poser 10 minutes.

3ème étape : on aplatit et on attend 20 minutes

A l’aide d’un rouleau à patisserie, étaler délicatement la pâte sans trop appuyer.

Laisser poser pendant 20 minutes

4ème étape : des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous et on attend 20 minutes

Dans un grand verre, mélanger l’huile, l’eau et le sel. Bien remuer.

Faire des trous dans la pâte : pour cela, utiliser vos doigts en appuyant fortement.

Verser le mélange sur la pâte ; les trous doivent tous être remplis.

Laisser à nouveau lever 20 minutes ; saupoudrer de romarin.

5ème étape : humer la bonne odeur du pain qui cuit au four pendant 20 minutes

10 minutes avant la fin de ce temps de pose, préchauffer le four à 200°C chaleur tournante.

Faire cuire la focaccia pendant 20 minutes ; surveiller la cuisson (il faut cesser lorsqu’elle prend un aspect doré)

img_9792-300x225 boulange dans pain

Source : C’est ma fournée

27 février, 2013 à 8 h 34 min | Commentaires (0) | Permalien


MES ESCALOPES MILANAISES

Voici une recette trouvée sur Marmiton et qui utilise des escalopes de dinde et non pas de veau. C’est hyper facile à réaliser et à chaque fois, nous nous régalons.

MES ESCALOPES MILANAISES dans italien img_9797-e1358689267917-300x225

Pour 2 personnes

2 escalopes de dinde bien fines

1 oeuf battu

3 c à  s de farine

40 g de chapelure

40 g de parmesan râpé (il faut qu’il y ait la même quantité de chapelure et de parmesan)

 

Mettre la farine dans une assiette rectangulaire, l’oeuf battu dans une autre assiette et disposer le mélange parmesan-chapelure dans une troisième assiette (de préférence rectangulaire).

Opérez les gestes suivants : passer l’escalope dans la farine, puis dans l’oeuf et dans le mélange puis encore dans l’oeuf et enfin dans le mélange. Mettre l’escalope dans une assiette et faire la même chose avec l’autre escalope. Les disposer au moins 15 minutes au frigo pour que la croûte tienne lors de la cuisson.

Dans une poêle, verser un peu d’huile d’olive et faire cuire les escalopes pendant 5 minutes de chaque côté. Servir avec un peu de roquette et / ou quelques dés de tomate pour une touche italienne.

 

Source : Marmiton

20 janvier, 2013 à 14 h 45 min | Commentaires (0) | Permalien


CONCHIGLIE FARCIES

Les pâtes et moi, c’est une longue histoire d’amour … ce sont sûrement mes origines italiennes qui me font autant aimer ce plat. Accompagnées d’une bonne sauce tomate maison, c’est un pur régal.

Mais depuis quelque temps, je suis à la recherche de plats de pâtes plus sophistiquées : des lasagnes aux légumes ; des cannelloni épinards / ricotta / jambon cru … et puis j’ai trouvé cette recette ! C’est certain que c’est plus long que de mettre de l’eau dans une casserole et attendre que ça cuise … mais bon, ça en vaut vraiment le coup !

CONCHIGLIE FARCIES dans italien img_87931-300x225

20 conchiglie « géantes »

100g de coppa ou de jambon cru

1 oignon

200 g de roquette (mais avec des épinards, ça doit aussi fonctionner)

300 g de ricotta

40 g de parmesan râpé

½ l de sauce tomate

huile d’olive

sel et poivre

 

Cuire les conchiglie dans de l’eau bouillante salée à laquelle on rajoute une c a s d’huile pour éviter que les pâtes ne collent entre elles. Les faire cuire al dente (environ 14 minutes). Les égoutter, les passer sous l’eau froide pour arrêter la cuisson et réserver.

Dans une sauteuse, faire chauffer une c a s d’huile ; mettre à dorer l’oignon et la coppa coupée en petits morceaux, 3 minutes à feu moyen en remuant. Réserver.Ciseler finement la roquette.

Dans un saladier, mélanger la ricotta, le parmesan, l’oignon, la coppa et la roquette. Bien mélanger le tout. Saler et poivrer.

Mettre la préparation dans une poche à douille et farcir les conchiglie. (pensez à bien bien ciseler la roquette sinon le passage à la douille sera éprouvant !)

Préchauffer le four à 200°C

Dans un plat à gratin (ou dans des plats individuels) mettre la sauce puis placer délicatement les pâtes farcies les unes à côté des autres.Mettre au four le temps de réchauffer l’ensemble, environ 15 minutes. Servir aussitôt

 

Et vous, quelle est votre recette préférée de pâtes ?

 

Source : Mie Chambo (blog)

6 novembre, 2012 à 16 h 53 min | Commentaires (0) | Permalien


TIRAMISU AUX FRUITS ROUGES

Le tiramisu me rappelle toujours un souvenir  : il y a (très) longtemps (environ 15 ans … j’étais vraiment toute petite), le petit cousin italien de mamie était venu avec sa femme, ses trois filles et le fiancé de sa fille aînée. Pendant presque quinze jours, nous n’avons mangé que des pasta, du prosciutto, des pizza, des pasta, encore des pizza et ancora e ancora des pasta …

Et un soir, en cuisine, j’ai assisté à un spectacle un peu saugrenu : mamie, la Rita et une de leurs filles étaient autour de la table et menaient une drôle d’opération : l’une trempait des langues de chat dans du café ; l’autre les disposait dans le plat ; et la troisième  nappait tout ceci de mascarpone et parfois de copeaux de chocolat.

Tous leurs gestes étaient parfaitement synchronisés … cette « cérémonie » était vraiment très belle à voir, d’autant plus qu’elle réunissait trois générations de femmes ! C’est étrange mais si je me souviens parfaitement de la préparation, je ne garde aucun souvenir de la dégustation (en ai même mangé ? je n’en sais strictement rien !)

Tout ça pour dire que le tiramisu c’est sacré et que seule la « nonna » (mamie) a le droit de faire ce si bon dessert au café et au mascarpone  … Mais comme elle en fait rarement, il a fallu trouver une variante :

TIRAMISU AUX FRUITS ROUGES dans italien img_8082-300x225

pour 4 personnes

6 c a s d’espresso très fort

3 c a s de grappa ou de brandy

16 boudoirs

175 g de mascarpone

2 oeufs blancs et jaunes séparés

50 g de sucre glace

200 g de framboises

25 g de chocolat noir

 

Dans un bol, mélangez l’espresso et l’alcool choisi. Imbibez (mais pas trop !) les boudoirs de ce mélange, puis disposez-en la moitié sur le fond d’un plat peu profond, en éliminant le liquide en excès.

Dans un saladier, mélangez, à l’aide d’un fouet, le mascarpone, les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à obtenir une crème. Dans un autre saladier, montez les blancs en neige, puis incorporez-les au mascarpone.

Etalez la moitié de la crème sur les boudoirs et lissez la surface avec une cuillère. Eparpillez la moitié des framboises, puis répétez l’opération pour former une seconde couche de biscuits, de crème et de framboises.

Râpez du chocolat par dessus, puis couvrez et laissez reposer au réfrigérateur, de préférence toute la nuit.

 

Astuce : Ce n’est pas la saison des framboises, mais vous avez une envie pressente d’un tiramisu ? pas de panique, vous pouvez utiliser les framboises congelées de chez Picard … comme sur la photo !!

 

Et vous, y-a-t-il un plat dont vous vous rappelez avec émotion sa préparation ?

 

Source : A table en moins de vingt minutes (Marabout)

6 novembre, 2012 à 12 h 56 min | Commentaires (0) | Permalien